:: Le jeu :: La classe E Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Her real colours || Privé ft. Gruhnon

avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
20/100  (20/100)
Co-fondatrice
Messages : 37
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 14
Localisation : Derrière toi ...
Ven 29 Déc - 16:53

ft. Yamiko Deku / Aily / Gruhnon

He will see her hell. The hell she tastes every fucking day.
Her real colours
Akane avait mal partout. Elle avait encore les joues souillées par les larmes de la veille, et des traces de sang séché sur son arcade sourcillière. Un sanglot invoulu jaillit de sa gorge, alors qu'elle commencait le long processus avant d'aller en cours. Dieu qu'elle avait mal. Ses côtes, son estomac, sa tête, ses pommettes, tout la faisait horriblement souffrir, mais son poignet était le pire. Elle craignait qu'il ne soit cassé et que quelqu'un le remarque. En fait non, elle ne craignait pas qu'on le remarque, elle le voulait. Elle voulait qu'on voit à quel point elle avait mal, elle voulait qu'on la prenne dans ses bras et qu'on lui dise que tout ira bien dès lors. Mais elle se cachait. Et se cacher ne la ménerait à rien. Elle prit un gant de toilette pour se l'appliquer sur le visage afin de se rafraîchir, gémissant à chaque contact direct avec une blessure. Dénudée, elle observa chaque trace fraîche sur son corps, et décida, au vu de l'heure, de juste appliquer la seule pommade que la petite famille possédait dans l'armoire à pharmacie. Elle avait envie de hurler, de frapper, de serrer, de déchirer, de détruire... Elle n'en pouvait plus. Elle avait beaucoup trop mal. Akane enfila son uniforme serrée qui lui fit monter de nouveau les larmes aux yeux, puis elle nettoya de nouveau son visage marqué de sang séché par les coups, avec une lingette. Elle observa ses cheveux un instant dans le miroir, le regard vide. Elle avait envie de couper, de déchirer, d'arracher. Prenant une paire de ciseaux sur le rebord de l'évier, elle coupa de longues et difformes mèches de cheveux. Celles-ci tombèrent dans le lavabo les unes après les autres. Akane se regarda dans le miroir, les yeux brouillés par les larmes qui fleurissaient dans son regard. Ses cheveux étaient coupés sauvagement en un carré très court, enlevant les mèches rouges qui étaient auparavant ancrées dans le noir. Désormais, même si les bleus et blessures n'étaient pas apparentes, elle se sentait libre et dévoilée. Devant le miroir, elle esquissa un faible sourire. Elle ne se cacherait plus.



Lorsqu'elle était arrivée en classe, elle n'avait pas fait attention à ce qu'auvaient pu dire les gens. Elle était passée en coup de vent jusqu'à sa place, après avoir salué pour une fois poliement, un Koro-sensei blême et stupéfait qui n'avait pas su faire de remarques. Elle s'était placée, avait jeté un bref coup d'oeil à Yamiko, pour voir sa réaction. Elle n'avait pas bronché, avait écouté tout le long du cours sous les regards interloqués de ses camarades de classe et de son professeur principal. Akane avait mal, mais la pommade, et surtout le coup de neuf de sa coupe de cheveux et l'acharnement sur ses boucles rouge l'avaient un peu aidée à surmonter la douleur. Elle avait réussi à tenir le coup jusqu'au déjeuner, souriant à la leçon de Koro-sensei.



Lors de la pause de midi, elle n'avait attendu personne, elle était partie comme à son habitude derrière le bâtiment, là où le vide l'attendait. Elle avait encore oublié son repas. Mais elle n'avait pas faim à proprement parler. Elle voulait juste que le silence l'accueille et l'étreigne dans ses bras chauds et réconfortants pour lui dire que tout irait bien aujourd'hui. Jusqu'au soir au moins. Elle ferma les yeux, tentant d'oublier la douleur qui lui vrillait chaque muscle et chaque parcelle de son corps. Chaque parcelle de sa tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
15/100  (15/100)
Co-fondatrice
Messages : 19
Date d'inscription : 10/04/2017
Sam 30 Déc - 20:40

I'm not a super-hero but I want to help you

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Akane & Yamiko

Je me lève et m'étire, accablé de fatigue. Ma rencontre avec Akane arrive à me faire oublier mes tourments mais ils reviennent en trombe de nuit, m'empêchant de dormir. En passant devant le miroir je remarque de profondes cernes noires sur ma peau pâle. Tant pis. Personne ne m'approche de toutes façons. Je me prépare rapidement avant de filer au collège. J'ai pas forcément envie d'y aller, mais l'idée de revoir Akane me motive. Mes pas me portent mécaniquement jusqu'au bâtiment où j'étudie, juste à l'heure pour le premier cours de la journée. 
Je la voit alors. Akane. Mon cœur s'accélère, avant que je ne fronce les sourcils: un problème... Il y a un problème... Je remarque alors les cheveux courts d'Akane, supprimant la partie rouge de ses cheveux. À mes yeux, elle est aussi belle, et puis même si je n'aimais pas sa coiffure... Elle fait ce qu'elle veut, je n'ai pas à juger. Alors, certains détails qui m'avaient échappés surgissent soudainement dans mon esprit, comme éclairés par une lumière intérieure. Mon cœur s'arrête de battre et je manque de m'étouffer. Akane... Que t'est-il arrivé ? La colère monte en moi comme un torrent incontrôlable. La simple vue du sang sur son visage, des bleus et des traces de larmes me révoltent. J'ai envie de tuer celui qui a osé faire ça à Akane. Mais je vois bien qu'il ne faut pas que j'en parle à celle qui accélère les battements de mon cœur. Je patiente donc pendant toutes les heures de cours, mais je n'écoute pas. Je suis perdu au fin fond de mes pensées, toutes dirigées vers ma voisine. 
Enfin. Enfin la cloche sonne pour le midi. Enfin je vais pouvoir lui parler, enfin ces abrutis d'autres élèves vont arrêter de la fixer avec des têtes de poissons aussi cons que leur bouffe. La jeune fille se dirige d'un pas précipité vers son "repaire", là où elle s'est un peu dévoilée à moi pour la première fois... La gorge nouée, je la suis doucement. En arrivant derrière elle, je la vois assise, les yeux fermés sur un combat invisible à tout être extérieur. Malgré sa douleur, elle reste d'une beauté indescriptible. Alors, pris d'un élan indomptable, je fais ce que je rêvais de faire depuis ce fameux jour. 

Je me penche sur elle, ferme les yeux et dépose sur ses lèvres un baiser.


_________________
Cette chanson 

Meurci Balty :
Blblblblbl les p'tits namoureux **:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
20/100  (20/100)
Co-fondatrice
Messages : 37
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 14
Localisation : Derrière toi ...
Dim 31 Déc - 12:38

ft. Yamiko Deku / Aily / Gruhnon

He will see her hell. The hell she tastes every fucking day.
Her real colours
Akane restait assise, son regard voguant devant elle pour admirer le paysage. Qui était de son avis, ni beau ni laid. Elle observait juste. Elle poussa un petit soupir. Juste un petit, parce qu'elle ne voulait pas tout dévoiler au Silence. Elle se massa rudement le poignet gauche, celui qui semblait être cassé. Il lui faisait mal mais elle savait serrer les dents quand il le fallait. La jeune femme haussa un sourcil lorsqu'elle entendit des bruits de pas derrière elle. Qui connaissait son repère à part elle ? Yamiko. Celui qui faisait battre son coeur un peu plus vite, qui la faisait se sentir en sécurité. Celui qui la rendait un peu plus vivante à chaque seconde de sa mort.

Akane sourit discrètement dans la paume de sa main, puis enleva celle-ci pour la poser sur ses genoux écorchés à travers l'uniforme. Elle vit le jeune homme s'approcher d'elle, de plus en plus, et elle ne bougeait plus. Elle voulait profiter. Juste un peu, parce qu'elle se sentait bien avec lui. Bientôt, l'élève sentit une paire de lèvres sur les siennes, mais elle ne les repoussa pas. Elles étaient sucrées, chaudes et réconfortantes. La jeune femme se laissa transporter par l'instant, et mouva légèrement ses lèvres pour approfondir le baiser. Ses joues se colorèrent d'une teinte pourpre lorsqu'elle brisa la rencontre pour laisser une distance entre leurs visages.

— Tu m'aimes ? demanda-t-elle à voix basse.

Akane leva ses yeux bleus vers Yamiko, avec un demi-sourire doucement placé sur son visage. Celui-ci s'enleva bien vite, et la jeune femme reconcentra son attention sur la conversation qu'elle avait voulu commencer.

— Parce que moi oui, beaucoup même, et ça fait du bien, continua-t-elle.

Bon dieu oui que ça lui faisait du bien. Elle l'aimait. Elle l'aimait. Vraiment. Avait-elle déjà aimé ? Peut-être que non. Peut-être que oui. Mais bon sang, qu'est-ce que c'était apaisant de le dire. Elle se fichait bien de sa réponse, il l'avait embrassé. C'était tout ce qui comptait pour elle. Akane voulait être heureuse, et elle voulait que Yamiko lui montre comment c'était, d'être heureux et d'avoir une vie belle et soyeuse.

— Alors merci, finit-elle en un chuchotement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
15/100  (15/100)
Co-fondatrice
Messages : 19
Date d'inscription : 10/04/2017
Dim 31 Déc - 13:54

I'm not a super-hero but I want to help you

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Akane & Yamiko

Malgré toute la douceur qui nous enveloppe, je sens, perdu au fond de ce baiser, une tristesse et une douleur qui ne m'appartiennent pas. Je l'ignore, me concentrant plutôt sur la jeune fille en face de moi, sur mon cœur qui bat à en faire exploser ma cage thoracique, à ses lèvres collées au miennes... Elle ne me repousse pas... Cela signifie-t-il que... Elle m'aime ? 
Je laisse à regrets Akane briser notre bulle de bonheur et m'empourpre à l'instant ou la magie se dissipe. Je m'écarte précipitamment, plus rouge qu'une tomate, tentant en vain de me cacher derrière mes cheveux blancs. 
Alors Akane brise le silence:

-Tu m'aimes ? 


Rougissant de plus belle, j'ouvre la bouche pour lui répondre mais elle me devance en enchaînant:

-Parce que moi oui, beaucoup même, et ça fait du bien.

Mon cœur fait un bond dans ma poitrine, j'ai envie de sauter de joie, mais je me retiens, restant plutôt bouche bée à cause de la surprise. Le temps que je me remette, elle ouvre une dernière fois la bouche:

-Alors merci. 

Prenant une inspiration, j'ouvre alors la bouche et plante mon regard dans le sien:

-Non Akane. Je ne t'aime pas. Je t'adore. Mon cœur ne bat plus que pour toi, j'ai envie de rester à tes côtés et te voir me procure une joie indescriptible qui me fait oublier mes problèmes... Je t'aime, je t'adore, et... Et en même temps j'ai peur... Peur de te perdre, ou de te faire du mal... Je ne veux pas te faire souffrir, voilà pourquoi je te promets de tout faire pour te protéger.

Les mots ont coulés tous seuls, je n'ai pas pu les contrôler. Mon cœur bat à tout rompre et j'ai le souffle court. Je baisse la tête, peureux de sa réaction.

_________________
Cette chanson 

Meurci Balty :
Blblblblbl les p'tits namoureux **:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
20/100  (20/100)
Co-fondatrice
Messages : 37
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 14
Localisation : Derrière toi ...
Dim 31 Déc - 14:21

ft. Yamiko Deku / Aily / Gruhnon

He will see her hell. The hell she tastes every fucking day.
Her real colours
La jeune femme était anxieuse. Elle était effrayée de la réponse de celui qu'elle aimait. Effrayée d'entendre des mots rouler sur la langue du garçon blond à la peau pâle. Effrayée... De tout ? Akane prit une inspiration en même temps que Yamiko après avoir parlé, l'amusant intérieurement. Elle voulait vivre en même temps que lui, et pas mourir et dépérir comme elle le faisait. Elle voulait respirer pour de vrai.

— Non Akane. Je ne t'aime pas. Je t'adore. Mon cœur ne bat plus que pour toi, j'ai envie de rester à tes côtés et te voir me procure une joie indescriptible qui me fait oublier mes problèmes... lui répondit le jeune homme. Je t'aime, je t'adore, et... Et en même temps j'ai peur... Peur de te perdre, ou de te faire du mal... Je ne veux pas te faire souffrir, voilà pourquoi je te promets de tout faire pour te protéger.

Oh, Yamiko, ce n'est pas toi qui pourrait me faire souffrir tu sais. Je t'aime, je t'aime et c'est grâce à toi que je réussis à respirer chaque jour. Moi aussi j'ai peur. Peur de te perdre. Peur de te faire plonger plus que tu ne l'es déjà. J'ai envie de te remonter, j'ai envie que tu me remontes. Mais comment veux-tu que je construise les fondations de ma vie lorsque les bases de mon existence pourrissent ?

— ... Moi aussi, chuchota Akane.

Ses mots avaient un goût amer. Comme toutes les choses ces temps-ci. Elle frissonna en pensant. Moi aussi j'ai peur. Moi aussi je plonge. Moi aussi je t'aime. Moi aussi je ne veux pas te faire souffrir. Moi aussi je voudrais promettre de te protéger. Mais comment veux-tu que je te protége alors que je ne peux même pas le faire pour moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
15/100  (15/100)
Co-fondatrice
Messages : 19
Date d'inscription : 10/04/2017
Dim 31 Déc - 14:37

I'm not a super-hero but I want to help you

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Akane & Yamiko

Akane... Je tourne et retourne chacun de ses mots dans ma tête, mais une part d'ombre reste en moi... Je ne veux pas, ne veux plus souffrir à cause des autres. Après mes parents, ma sœur, mon meilleur ami et elle... Si Akane m'abandonnait à son tour ? Je ne veux pas y penser... Le noir m'emplit de plus en plus, m'empêchant d'entendre ce que murmure l'adolescente. Je fronce les sourcils, avant de relever mon visage, plantant mes iris rougeoyantes dans celles bleues d'Akane. 

-Akane... J'aimerais que tu me promettes une chose, lui dis-je alors. Ça peut paraître stupide  mais promets-moi de ne jamais m'abandonner et... De me dire quand les choses vont mal. Je t'aime Akane et te voir souffrir me détruirai... Alors promets le moi... S'il-te-plaît... 

Ces phrases m'emportent dans mes souvenirs les plus douloureux... Je ferme les yeux sur mes larmes, me livrant un combat intérieur pour ne pas les dévoiler à Akane... Je ne veux pas qu'elle me voit ainsi, je veux qu'elle pense que je suis fort, assez pour la protéger...

_________________
Cette chanson 

Meurci Balty :
Blblblblbl les p'tits namoureux **:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
20/100  (20/100)
Co-fondatrice
Messages : 37
Date d'inscription : 10/04/2017
Age : 14
Localisation : Derrière toi ...
Mar 2 Jan - 19:54

ft. Yamiko Deku / Aily / Gruhnon

He will see her hell. The hell she tastes every fucking day.
Her real colours
Yamiko... Yamiko, dis-moi que tu seras là. Dis-moi que tu ne vas pas partir comme les autres. Dis-moi que tu vas me serrer dans tes bras et me dire que tout ira bien même si c'est faux. Dis-le moi je t'en supplie... Dis Yamiko ? Est-ce que ça t'arrive à toi aussi de te sentir vide ? De te sentir si épuisé et inutile que tu n'as qu'une envie, mourir ? C'était ce que tu pensais lorsque tu étais près du vide, hein ? Mais Yamiko, il n'y a pas à avoir honte, moi aussi lorsque je regarde le vide j'ai envie d'y plonger.

— Akane... J'aimerais que tu me promettes une chose, dit le jeune homme. Ça peut paraître stupide mais promets-moi de ne jamais m'abandonner et... De me dire quand les choses vont mal. Je t'aime Akane et te voir souffrir me détruirai... Alors promets le moi... S'il-te-plaît...

La jeune femme baissa les yeux. Ceux-ci se brouillèrent de larmes.

— Y-Yamiko. C-Comment pourrai-je te promettre quelque chose que je ne peux même pas me promettre à moi-même ? lui demanda-t-elle d'une voix cassée et tremblante.

La jeune femme baissa la tête. Celle-ci était lourde et lui faisait mal.

— E-Et c'est pas stupide. Moi je t'abandonnerai pas. Et je veux pas que tu m'abandonnes, continua Akane, frémissante.

La jeune femme baissa les épaules. Celles-ci étaient courbaturées.

— M-Merde, me demande pas de promettre des choses comme ça alors que je ne pourrais jamais en respecter la moitié, chuchota-t-elle.

La jeune femme avait depuis longtemps baissé les bras intérieurement. Ceux-ci étaient au départ gorgés d'espoir. Yamiko... Yamiko... Yamiko... Ce nom résonnait dans son âme. Elle le voyait comme un petit bout de lumière. Elle voulait que ce petit bout de lumière vienne dans son ombre. Yamiko... Yamiko... Yamiko... Si elle avait pu l'étreindre, elle l'aurait fait. Mais elle avait mal. Elle avait mal, mais à la limite, s'il pouvait recoller ses morceaux en enroulant ses bras autour d'elle, alors elle irait bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Combat:
10/100  (10/100)
Stratégie:
10/100  (10/100)
Diplomatie:
15/100  (15/100)
Co-fondatrice
Messages : 19
Date d'inscription : 10/04/2017
Mer 21 Fév - 16:46

I'm not a super-hero but I want to help you

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Akane & Yamiko

Je vois son visage de baisser. Ses yeux se brouiller de larmes. Merde... Qu'est-ce que j'ai fais ? Sa voix tremblante emplie notre bulle:

-Y-Yamiko. C-Comment pourrai-je te promettre quelque chose que je ne peux même pas me promettre à moi-même ?


Mais quel abruti. Abruti. Évidemment qu'elle va mal !! Comment peux-tu être aussi stupide, aussi aveugle ? Je me hais. Elle continue:


-E-Et c'est pas stupide. Moi je t'abandonnerai pas. Et je veux pas que tu m'abandonnes.


Non. Je ne t'abandonnerai pas. Jamais. Malgré la situation, je ne peux m'empêcher de me sentir soulagé. 


-M-Merde, me demande pas de promettre des choses comme ça alors que je ne pourrais jamais en respecter la moitié, termine-t-elle. 


Abruti. Stupide. Idiot. Pauvre con. Réfléchis avant de parler !! Ma gorge se noue. 

- Désolé... Je suis stupide. Mais Akane, je ne t'abandonnerai pas. Je te le promets. 

Je pose ma main sous son menton et lui redresse le visage, avant de poser mes lèvres sur les siennes. Nos larmes se mêlent, tombant ensemble sur nos vêtements. Je ne veux pas la perdre. Elle m'aide. Elle est la seule personne qu'il me reste. 

_________________
Cette chanson 

Meurci Balty :
Blblblblbl les p'tits namoureux **:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassination Classroom :: Le jeu :: La classe E-